Maison de Santé , un projet novateur sur l’île de Groix.

jeudi 13 avril 2017
par  0561352R-CFISELIER

Maison de Santé , un projet novateur sur l’île de Groix. Alexis Choquenet, médecin à Groix.

Le Docteur Choquenet nous a reçus dans son cabinet de Groix et nous présente le projet mis au point par l’association des professionnels de la santé de l’île. Son but ? Sauver l’île de la menace du désert médical.

Nos enquêteurs : Qu’est-ce qui changer dans la médecine à Groix ? Docteur Alexis Choquenet, médecin à Groix : Ce qui va changer c’est qu’il va y avoir un nouveau bâtiment qu’on appelle « maison de santé » pour regrouper tous les professionnels de santé de l’île de Groix : les médecins, les infirmiers, les kinés, les ostéopathes, les acupuncteurs, la pédicure également et il y aura aussi des bureaux pour faire venir les médecins spécialistes du continent une fois par mois : les cardiologues, les ophtalmologues, en fait tous ceux qui voudront travailler avec nous viendront dans ce centre de santé qui va appartenir à l’île de Groix. On a vu avec l’agence Régionale de Santé que pour l’île de Groix il faut un minimum de trois médecins et il y en aura probablement plus parce qu’il y a beaucoup d’astreintes et de gardes la nuit ; il y aura donc trois médecins à temps plein et deux autres pour aider et faire les urgences. Il y aura trois kinés et au moins quatre infirmiers. Si on arrive à regrouper tous les soignants, on va pouvoir coordonner les soins de l’infirmier jusqu’au médecin en passant par la pédicure ; il y aura une meilleure organisation des maladies qu’on ne traitait pas avant, des maladies qu’on ne prenait pas bien en charge avant vont pouvoir être un petit peu mieux coordonnées, on pourra avoir un suivi notamment les maladies chroniques, comme le diabète. Cela va impliquer l’intervention du pédicure, beaucoup de l’infirmier et un peu du médecin. On va pouvoir faire un peu plus de prévention : sur les vaccins, sur l’alcool, les addictions, les drogues ; donc c’est de la santé publique qu’on va pouvoir introduire un peu plus à Groix.

Pourquoi ce projet a-t-il été lancé ? Il a été lancé parce qu’on ne trouve plus de jeunes médecins pour venir travailler dans des endroits reculés comme les campagnes et un peu les îles, en tout cas pour venir y travailler toute l’année pour s’occuper d’une population , et parce que les jeunes médecins ont envie de travailler en équipe parce qu’ils ont appris pendant 10 ans, pendant leurs étude, à travailler en équipe au sein d’un hôpital, et ils ne veulent plus être tout seuls dans leur coin comme c’était un peu le cas avant. Pour les attirer on a créé une maison de santé, pour pouvoir pérenniser l’offre de soins pour qu’on ne soit plus sans médecins et sans infirmiers.

Qui est à l’origine du projet ? C’est les jeunes médecins qui sont arrivés sur l’île, c’est-à-dire le Docteur Faustine Saigot et moi –même. Moi cela fait longtemps que je travaille sur ce projet-là. On a essayé de dynamiser une équipe, on a créé une association puis tous ceux qui l’ont voulu se sont regroupés : les pharmaciens en premier, ils étaient très engagés. Il y a eu quelques réticences et petit à petit les gens voient le bien-fondé de cette initiative. Donc on peut dire que concrètement on travaille sur ce projet depuis 2013 et c’est seulement en 2017 qu’on a réussi à concrétiser le projet avec la mairie et les soignants.

Où et quand va-t-elle être construite ? Le projet va se faire juste en face de la nouvelle EPHAD , comme ça, tout ce qui va être « santé » sera regroupé au même endroit, il y aura la maison de retraite et la maison de santé l’une en face de l’autre, ça va être plus facile pour tout le monde. La première pierre devrait être posée à l’automne 2017 et elle sera opérationnelle fin 2018, début 2019.

Combien cette maison va-t-elle coûter ? Un million d’euros, mais comme on a monté un projet avec des experts, et qu’on s’engage à assurer des urgences 24h/24, à être formés par les pompiers, par le SAMU, on a des subventions : l’état, la région, le département vont apporter des subventions de 800 000 euros. Le reste va être financé par la mairie qui va avancer les 200 000 euros et se fera rembourser par les loyers que tous les professionnels de la maison de santé devront payer. Donc finalement c’est une opération financière presque nulle pour la mairie de Groix.

Merci de vos réponses !

Interview du Docteur Alexis Choquenet, vendredi 31 mars2017. Iona Beatriz Coline Elena Classe de cinquième Collège Saint Tudy, Groix


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

Annonces

Notices du CLEMI

PDF - 970.7 ko
Notice élèves
PDF - 599.4 ko
Notice enseignants
PDF - 176.8 ko
Insertion d’une bande son
PDF - 246.8 ko
Insertion d’une vidéo

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 18 avril 2017

Publication

413 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
104 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
18 hier
11317 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés